Brume

« J’ai peur de ne pas revenir », voilà les quelques mots qu’il m’a dit lors de notre dernière conversation. Et depuis, moi aussi j’ai peur qu’il ne revienne pas. Derrière ses apparences naïves, j’ai pris conscience de son humanité. Et lui aussi je crois. Je me suis rappelée à quel point on était petit et insignifiant aux yeux du monde. Je me suis rappelée, qu’au fond, il y avait peu de choses importantes et que pour l’instant j’avait tendance à passer à côté. Se préoccuper de futilités et passer à côté de sa vie. Pour quelques jours, quelques mois, quelques années. Jusqu’à ce qu’on s’en rende compte. Ou pas.

Ces quelques photos ont été prises lors de notre voyage en amoureux, où l’on s’est égaré en montagne le temps d’une balade.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *