Bébé deviendra grand

Ces derniers temps, j’ai envie d’écrire. Et il n’y a rien de mieux que d’écrire sur les histoires de famille je trouve. En tout cas, c’est une chose qui m’inspire pas mal ici. Il y a un mois tout pile, elle a eu 16 ans. C’est arrivé comme ça sans crier gare ! Moi j’étais focalisée sur les 18 ans de mon autre sœur, et naïvement je les ai oublié. Comme si ça…
Voir l’article
Partager:

Brume

« J’ai peur de ne pas revenir », voilà les quelques mots qu’il m’a dit lors de notre dernière conversation. Et depuis, moi aussi j’ai peur qu’il ne revienne pas. Derrière ses apparences naïves, j’ai pris conscience de son humanité. Et lui aussi je crois. Je me suis rappelée à quel point on était petit et insignifiant aux yeux du monde. Je me suis rappelée, qu’au fond, il y avait peu de choses importantes et…
Voir l’article
Partager:

Golden Hour.

Il y a encore quelques temps je ne connaissais pas ce terme, et depuis que je l’ai découvert c’est un peu comme une obsession. Découvrir tous les secrets de cet instant, de cette lumière, de cette ambiance. De contre-jours, des rayon de lumière, des couchés de soleil. Et pour faire des expérimentations de tout ça, rien de mieux qu’un séjour en amoureux à Biarritz. S’imprégner du calme face à la mer, (malgré le…
Voir l’article
Partager:

Jardin des plantes || Nantes

Il y a des endroits comme ça, où l’on aura beau venir et revenir, on restera toujours émerveillé. On découvrira de nouvelles choses, on redécouvrira les autres. On trouvera des passages secrets, des endroits oubliés. On se baladera sur les chemins que l’on connaît déjà avec autant d’envie que la première fois. Et puis on reprendra des photos, toutes différentes de la première fois. Moi c’est le Jardin des plantes de Nantes qui…
Voir l’article
Partager:

Tempête d’été

C’était un après-midi d’été. On venait de faire 5 heures de train avec Georges. Le début des vacances. Un short, un t-shirt à bretelles, encore un short et des sandales aux pieds. Parmi tout ça, il y avait aussi un parapluie (on sait jamais hein !). Alors on est arrivé à Nantes après 5 heures de train et sous une pluie torrentielle. J’étais chargée avec 3 appareils photo et Georges avec son ordi…
Voir l’article
Partager:

Humain || #fiersdetrebleus

Les chants des supporters raisonnent encore, mais il n’y a plus personne dans les rues. A croire que la ville est hantée, pourtant hier on était tous sortis. Aujourd’hui je suis nostalgique, ça date juste d’hier mais ça parait tellement loin… Je me rappelle encore mon stress, pire que pour mes partiels ! Il a fallu patienter pendant toute une journée, le pire c’est que j’avais beaucoup de choses à avancer mais impossible…
Voir l’article
Partager: