Dream in the train #3

Je vous retrouve aujourd’hui après une semaine forte en émotions (un cassage de lunettes, suivi d’un vol de téléphone). Heureusement, tout est rentré dans l’ordre très rapidement ! Mais j’ai bien cru que je n’aurais pas le temps de poster d’article ce weekend (vous l’aurez compris, je suis une reine de l’organisation 😉 ). Alors je profite de ce passage sur le blog pour reprendre mon souffle et me rappeler Biarritz (ou du moins le voyage en train).

Ces derniers mois, j’ai pris l’habitude de garder mon appareil photo à proximité lorsque je prends le train. Pour garder des traces du paysage, expérimenter de nouveaux réglages. J’ai l’impression d’aimer le train depuis toujours, et en faire mon terrain de jeu c’était plutôt évident. Le plus étrange, c’est que j’ai toujours eu du mal à expérimenter, sortir de ma zone de confort (d’ailleurs cela m’a fait défaut lors de mes études d’arts plastiques). Mais avec le temps qui passe (et mon appareil photo), cela me paraît plus simple, plus « accessible ». Et puis je me dis que je dois finir par prendre confiance en moi, c’est ce qui doit m’aider.

Alors j’en ai profité pour jouer, observer ce qui m’entourait (c’était toujours mieux que d’écouter cette vieille dame qui ronchonnait après les autres passagers).

Est-ce que ça vous arrive de faire des expérimentations, de sortir de votre zone de confort ? Vous avez des lieux ou des sujets de prédilection ?

xoxo

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *